© Bannière de mon BLOG APPAIRAGES ART Isabelle DALBE

© Bannière de mon BLOG APPAIRAGES ART Isabelle DALBE
CLIC SUR PHOTO → POUR ACCES à GALERIE APPAIRAGES

La carte du JE

Ma photo
BLOG ART et POESIE : OÙ VA ÉCRIRE ? — POETE — © APPAIRAGES ART

samedi 16 septembre 2017

Laurens VANCREVEL, «Sergio LIMA, sa vaste œuvre : créations visuelles, essais, études historiques du surréalisme, films et surtout poésie », INFOSURR N° 128, Nov-Dec 2017



Sergio Lima, Fogo ténue incendeia a corpo
[Un feu doux allume le corps],
8 octobre 2016 – 30 janvier 2017
VN Famalicão (Portugal),
Fundação Cupertino de Miranda

Source photo → INFOSURR N° 128

«  Sous le titre «Un feu doux allume le corps », Sergio Lima expose ses toiles, gouaches, aquarelles et collages créés entre 1958 et 2011 au musée de la fondation Cupertino de Miranda à Famalicão (Portugal). Cette vaste exposition fait suite à sa première exposition dans le même musée en 2007, quand il présentait ses dessins érotiques des années 1950-1970 (cf Infosurr, n°77). Le thème central de cette nouvelle exposition est toujours le même, surtout dans ses très beaux collages. L'érotisme reste le feu central de la vaste œuvre très variée de Lima qui reste peu connue, composée de créations visuelles, d'essais, d'études historiques du surréalisme, de films et surtout de poésie.

Cette œuvre multiple ressemble à un système solaire dont la poésie est le centre brillant et brûlant. C'est une poésie fertile et dynamique, animée d'érotisme et de désir. Édouard Jaguer avait caractérisé la poésie de Lima de « quelque peu priapique », mais je préfère la considérer comme initiatique et orgiaque d'une façon mythique et alchimique ; les visions érotiques qu'évoque cette poésie sont des hymnes à la vie, à la passion et surtout à la beauté féminine. Elle est aussi une révolte contre tout ce qui étouffe la vie passionnée, ce qui comprend les falsifications de la passion charnelle par la pornographie. Les dessins et les collages de Lima me semblent être des planètes tournant autour de sa poésie ; la même chose est vraie pour ses essais visionnaires et originaux, ses études historiques, son cinéma. C'est une œuvre dominée par les images de sa poésie, qui lui donne toute son énergie vitale et sa magie.

Mais les textes poétiques de Lima sont restés toujours presque confidentiels. Son chef-d’œuvre poétique, Amore, a été publié en 1963 dans une édition limitée jamais rééditée. Ses extraordinaires cahiers de jeunesse, Cantos à mulher nocturna [Chants à la femme nocturne], écrits entre 1957 et 1968, ont été publiés pour la première fois en 2009 par les éditions Debout sur l’Œuf à Coimbra avec une image et un emboîtage bibliophiles (cf Infosurr, n°88/89). À part ces deux éditions quasi introuvables, Lima n'a publié que quelques petits recueils. Alors qu'il doit y avoir une quantité de poésies encore inédites. Il est grand temps que son œuvre poétique soit rendue disponible, de sorte qu'elle puisse être située parmi les sommets de la poésie surréaliste moderne. Sa poésie pourra alors donner une lumière nouvelle sur son œuvre visuelle, son cinéma et ses essais. En attendant, on peut heureusement disposer du somptueux catalogue de l'exposition, illustré avec toutes les œuvres présentées et comportant un entretien détaillé avec Lima et António Gonçalves, directeur artistique du musée. Lima s'y exprime amplement sur sa « vision sauvage » pour mettre en valeur l'amour fou. Tous ses dessins et collages sont signes de cette passion. » Laurens Vancrevel


◘ - ◘


R A P P E L



INFOSURR N°122, novembre-décembre 2015
(Bulletin paru en novembre 2016)

Présentation par Richard WALTER de la REVUE A PHALA, N° 3 dont Sergio LIMA est « l'infatigable inspirateur ».


ARTICLE → ICI 


◘ - ◘ 


~  Sergio LIMA ~ 



Sergio LIMA (Pirassununga, 1939) est poète (son premier livre Amore a été mentionné par la revue française La Brèche, dirigée par André Breton en février 1965), essayiste, artiste (nombreuses expositions au Brésil et à l'international), cinéaste.
Il est considéré comme le plus grand spécialiste du surréalisme au Brésil, après avoir écrit plusieurs ouvrages de référence sur le sujet.
Organisateur du surréalisme brésilien. Depuis les années 1960, le groupe surréaliste de São Paulo a été actif dans le monde entier. Dans les années 70, il a rejoint l'important Groupe Phases, dirigé par Edouard Jaguer.
Sergio Lima est cofondateur de la Revue A PHALA (Almanach du Mouvement Surréaliste International) → cf ci-dessus.

PLUS → ici




Sergio Lima, Fogo ténue incendeia a corpo
[Un feu doux allume le corps],
8 octobre 2016 – 30 janvier 2017
Fondation Cupertino de Miranda
Vila Nova de Famalicão
Source photo couleur →  ici 


Le Centre d'Études sur le Surréalisme de la Fondation Cupertino de Miranda accueille l'exposition de Sergio Lima, où quelques soixante-dix œuvres de l'auteur sont exposées.

*

~  Les extraordinaires cahiers de jeunesse, 

Cantos à mulher nocturna 

[Chants à la femme nocturne], de Sergio LIMA  ~





 


CANTOS Á MULHER NOCTURNA 
[Chants à la femme nocturne], Sergio LIMA, 
Éditions Debout sur l’Œuf à Coimbra.
Source Photos : Éditions Debout sur l’Œuf → ici









" Les extraordinaires cahiers de jeunesse, Cantos à mulher nocturna [Chants à la femme nocturne], de Sergio LIMA, écrits entre 1957 et 1968, ont été publiés pour la première fois en 2009 par les éditions Debout sur l’Œuf à Coimbra avec une image et un emboîtage bibliophiles. " Laurens Vancrevel



◘ - ◘






INFOSURR N°128, NOV/DEC 2016
(Rappel : compte tenu des décalages,
le N°128 vient de paraître en 2017)

Couverture, Ava Gardner, dans Pandora and the Flying Dutchman d'Albert Lewin.


INFOSURR
44, rue du faubourg Saint-Jean
45000 Orléans

Courriel/mail : bulletin//infosurr.net
(A noter : remplacer le signe // par @)


SITE → ici


• BULLETIN INFOSURR N°128, novembre-Décembre 2016, 7 € (Parution décalée en septembre 2017).
• ABONNEMENT ANNUEL au Bulletin Infosurr (6 Numéros) : France = 30 € : Étranger = 35 €
• ABONNEMENT DE SOUTIEN : Pour chaque abonnement de soutien, Infosurr vous offre un livre.

BULLETIN ABONNEMENT → ICI



◘ - ◘ - ◘



ÉGALEMENT 


A U   S O M M A I R E


INFOSURR N°128




* Notice de Joël Gayraud à propos de « La Belle Affaire », Ana Orozco & Jean-Raphaël Prieto, Frontispice de Jean-Pierre Paraggio, Collection de l'umbo → ici


« Le n° 128 commence par une présentation détaillée de l’essai de Georges Sebbag sur André Breton : 1713-1966 puis on navigue entre différentes nouvelles et humeurs : un retour sur l’exposition Magritte à Paris et un exemple « du goudron et des plumes » de sa réception journalistique ; rappel des Cahiers Charles Fourier et du travail précieux de Simone Debout-Oleszkiewicz sur l’utopiste ; coin thématique sur le cinéma et les poètes et la redécouverte d’Albert Lewin (Ava Gardner dans Pandora en couverture) ; présentations des occupations urbaines des surréalistes espagnols de La Torre Magnética et de l’occupation surréaliste du Pays de Galles avec John Welson. La rubrique « Figures autour du surréalisme » est consacrée à Jean-Jacques Lefrère et Jacques Kober. Et bien sûr des nouvelles plus brèves et 5 pages de recensement. Avant de conclure sur les anecdotes de Jean-Claude Biraben ». Comité directeur d'Infosurr


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire