© Bannière de mon BLOG APPAIRAGES ART Isabelle DALBE

© Bannière de mon BLOG APPAIRAGES ART Isabelle DALBE
CLIC SUR PHOTO → POUR ACCES à GALERIE APPAIRAGES

La carte du JE

Ma photo
BLOG ART et POESIE : OÙ VA ÉCRIRE ? — POETE — © APPAIRAGES ART

dimanche 13 septembre 2015

LE CADRAN LIGNÉ, « ÉDITEUR, AFFINITÉS ÉLECTIVES », entretien de Philippe SAVARY avec Laurent ALBARRACIN, LE MATRICULE DES ANGES, septembre 2015



Lithographie de Jean-Pierre Bréchet illustrant Trait fragile
de Pierre Bergounioux
- Retrouver une autre lithographie 
dans la Revue Le Matricule des Anges -



À l'enseigne du Cadran ligné, embarcation légère, le poète Laurent Albarracin édite des plaquettes et des livres, selon son bon plaisir. Un passeur curieux et heureux.

[…] Le nom de Laurent Albarracin n'est pas inconnu des lecteurs de poésie. L'Atelier de l'agneau, Le Corridor bleu, Dernier télégramme, Al Manar, Rougerie, ou encore Flammarion (Le Secret secret) accueillent ses textes. « Je suis un poète comblé », sourit-il.
Depuis six ans, le Corrézien […] endosse la casquette d'éditeur. Il publie des plaquettes, ces « armes légères de la poésie ». Un, deux ou trois poèmes inédits sur une page, pliée en quatre, format 11X15, avec couverture et rabats. Le premier titre du Cadran ligné, signé par son fondateur, donne l'orientation : « Chaque horizon découpe / la silhouette entière de la terre / Nous sommes à chaque ligne / des bâtisseurs d'aqueduc / dont les bonds de l'esprit / sont les arches folles.» Le suivant, de Pierre Peuchmaurd, sera un hommage à l'ami proche disparu. Au gré des sollicitations, la petite collection s’épaissit : Pierre Dhainaut, Jean-Paul Michel, Claude Margat, Ivar Ch'Vavar, Roger Munier, Philippe Denis, Eugène Savitzkaya, Leopardi, et tant d'autres... Au point qu'un désir de livre, cette fois, prend corps.
En cette rentrée, Le Cadran ligné en fait paraître deux : Dans l'indifférence de l'arbre, de Christian Ducos, et Un soupçon de présence, d'Alain Roussel. Tout un programme.


Laurent Albarracin, comment devient-on éditeur ?
C'est par hasard que je suis devenu éditeur, si tant est que je le sois devenu... Cette activité, seconde, est avant tout un prolongement naturel de mes préoccupations de poète et de lecteur. Pierre Peuchmaurd disait, en paraphrasant le surréaliste Maurice Blanchard : « L'édition est la propriété de la poésie ». La collection « d'un seul poème » reflète mes goûts. Donner à voir ce que j'aime lire. Élargir le panorama. Arpenter le versant des découvertes.
En fait, il y a eu une première tentative en 2006, assez réjouissante, avec le peintre Georges-Henri Morin, à l'enseigne des Éditions de surcroît. Et puis, en 2009, un papetier artisanal s'est installé ici à Saint-Clément. J'y ai vu comme un signe. Il fallait se lancer. […]

La plaquette, c'est une forme d'édition pauvre qui tourne le dos au marché. Quels étaient vos modèles ?
La plaquette est un objet que j'aime bien. C'est facile et pas cher. Le Cadran ligné s'inscrit dans une longue tradition de la microédition comme Myrddin de Pierre Peuchmaurd, Wigwam de Jacques Josse, La Collection de l'umbo de Jean-Pierre Paraggio...
La plaquette donne à voir presque gracieusement un poème, alors que nous vivons dans un monde qui a d'autres critères que celui-ci. […]

Pourquoi ne pas avoir lancé une revue ?
Oui, effectivement... J'ai déjà participé à des revues, notamment L'Or aux 13 îles ou Le Jardin ouvrier d'Ivar Ch'Vavar (à qui je dois la découverte marquante de Christophe Tarkos). Mais, […]

Vous-même, en tant que poète, vous fréquentez le monde de la petite édition depuis plus de vingt ans. Créer une maison d'édition, était-ce une dette ?
Non, non. Je viens de là par l'histoire de mes rencontres, de mes amitiés, de mes fidélités. Ce n'est pas un choix déterminé. Faire découvrir de nouvelles voix, ça me semble la moindre des choses quand on écrit. […]

Finalement, vous vous êtes pris au jeu. En 2013, vous avez publié votre premier livre, Trait fragile, un essai de Pierre Bergounioux sur le peintre Jean-Pierre Bréchet.
[…] On peut comparer la petite collection à un sommaire, à un squelette, qu'il faut ensuite développer, enrichir. […] Au départ, je comptais aller jusqu'à 100 titres. Finalement, je me suis arrêté à 75, avec la parution au printemps dernier de Symphyse d'Eugène Savitzkaya. Fin de la collection. […]
Le texte de Pierre Bergounioux, que je considère comme l'un des plus grands prosateurs français, m'est parvenu par hasard grâce à Jean-Pierre Bréchet. Cet essai rassemble un tas de savoirs […] tout en parlant de peinture.
J'ai reçu ensuite par la poste un manuscrit d'un jeune auteur, Boris Wolowiec, qui faisait 500 pages... moi qui publiait des plaquettes d'une seule ! […] Nuages (44 pages) s'apparente à une succession d'aphorismes brisés qui apporte, je pense, une façon neuve de voir le monde.[…]

Comment qualifier votre catalogue ? Peut-on parler d'une veine en partie post-surréaliste ?
Il est assez éclectique, à mon avis. Il n'y a pas un propos d'ensemble. Mais je m'intéresse à ce qui nourrit mon propre travail d'écriture, disons du côté de la métaphysique ou de l'ontologie : qu'est-ce que l'être ? qu'est-ce qu'une chose ? J'aime d'abord une poésie qui fonctionne à l'image. […] J'aime aussi une poésie plus spéculative, métaphysique, philosophante – je pense à Roger Munier,, Roberto Juarroz ou encore le trop méconnu François Jacqmin, un de mes poètes favoris […]
Une veine post-surréaliste ? Oui, sûrement : Pierre Peuchmaurd, Louis-François Delisse, Jacques Abeille , Matthieu Messagier, Jean-Yves Bériou, Alain Roussel, entre autres, viennent de là. […]
Je cherche quand même une cohérence. Créer une maison d'édition, c'est prendre parti dans un paysage poétique. […]
[…] Jean-Luc Parant, pour moi, est un métaphysicien. Il parle du Cosmos. C'est le poète qui a le vocabulaire le plus restreint et qui ouvre en même temps le plus à l'infini. Serge Pey, j'ai lu ses premiers livres avec passion. […]

Vous ne publiez pas que des poèmes. On trouve dans cette collection le fragment, l'aphorisme (Jean-Luc Coudray), un dictionnaire (Michel Valprémy), voire une enquête journalistique intitulée La Vérité sur le salaire des cadres...
Avec Éric Chevillard, on est dans le pur gag ! On peut être profond et sérieux, tout en souriant. S'amuser, ce n'est pas faire défaut au réel. […]

À quoi peut ressembler Le Cadran ligné dans cinq ans ?
Je suis sur le chemin de la professionnalisation (sourire). Je compte publier deux livres par an. Rien de contraignant donc... L'an prochain, il y aura un livre d'Ana Tot et un nouveau texte de Pierre Bergounioux. […]

Propos recueillis par Philippe Savary, extraits
LE MATRICULE DES ANGES, Le mensuel de la littérature contemporaine, N°166. Septembre 2015, 6 euros
Où trouver le Matricule : Librairies, Maisons de presse, Kiosques → VOIR ICI


◘ ◘


LE CADRAN LIGNÉ
Le Mayne
19700 Saint-Clément

Laurent.albarracin//gmail.com
(COURRIEL/MAIL : remplacer // par le signe @)


► SITE LE CADRAN LIGNÉ :

• LIVRES → ICI

• COLLECTION « d'un seul poème » → ICI


► CATALOGUE TÉLÉCHARGEABLE → ICI



◘ ARTICLE ÉDITIONS LE CADRAN LIGNÉ au Marché de la poésie, Juin 2015, Place Saint-Sulpice PARIS 6ème  ;  À PROPOS de Laurent ALBARRACIN → ICI



◘ ◘

R A P P E L

◘ ARTICLE Boris WOLOWIEC, NUAGES, Éditions Le Cadran ligné, automne 2014 → ICI


◘ ARTICLE Pierre BERGOUNIOUX, TRAIT FRAGILE, essai critique en regard des œuvres de Jean-Pierre BRECHÉT, Éditions Le Cadran ligné, Juillet 2013 → ICI


◘ ARTICLES : 
• Dans l'indifférence de l'arbre de Christian DUCOSCOMPTE RENDU ici 

• Un soupçon de présence de Alain ROUSSEL COMPTE RENDU ici



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire