© Bannière de mon BLOG APPAIRAGES ART Isabelle DALBE

© Bannière de mon BLOG APPAIRAGES ART Isabelle DALBE
CLIC SUR PHOTO → POUR ACCES à GALERIE APPAIRAGES

La carte du JE

Ma photo
BLOG ART et POESIE : OÙ VA ÉCRIRE ? — POETE — © APPAIRAGES ART

samedi 19 juillet 2014

EMPREINTES N°23, PRINTEMPS 2014, REVUE D'ART ET LITTÉRATURE, ÉDITIONS de L'USINE




Couverture : gravure "monstre de Fortunio Liceti"


• Empreintes n°23 – Printemps 2014 – 8 euros

• Abonnement 4 numéros : 30 euros



Éditions de l'Usine

102, Bd de la Villette
75019 Paris

CONTACT : Claude BRABANT → 01 42 00 40 48

COURRIEL / e-mail : brabant.claude/ / noos.fr

(A NOTER : afin de rendre l'e-mail actif,
le signe @ doit remplacer les signes / / )



SITE des éditions et de la galerie d'art → ici



°

Empreintes est « une revue d'art et de littérature qui publie des œuvres inédites d'artistes et d'auteurs contemporains, qui va chercher dans le fond des bibliothèques des écrivains oubliés, qui s'intéresse aux sites et aux artistes d'art brut, aux fous littéraires, aux curiosités de bibliophilie ».

Au sommaire du numéro 23 se croisent donc auteurs disparus puis oubliés ou au contraire publiés à nouveau et auteurs vivants et connus, ou plus confidentiels, ainsi que des artistes exposés en France voire à l'étranger et méritant d'être davantage découverts.


☰ ☲ ☰


SOMMAIRE N°23



~ Fortunio LICETI ~



LES MONSTRES DE FORTUNIO LICETI


Gravures publiées en 1616


« Écrit en latin, cet ouvrage de tératologie, De monstruorum natura, causis et differentis, est la première étude sur les malformations de l'embryon. Il a été publié en 1616 et son auteur, Fortunio Liceti, est un savant italien qui enseignait la philosophie et la médecine à l'université de Bologne pendant la première moitié du 17ème siècle. Il est illustré de soixante-treize gravures représentant des monstres dont la plupart ont existé et sont aujourd'hui scientifiquement répertoriés.

Il y a les monstres unitaires et les monstres composés. Les monstres composés sont des jumeaux incomplètement séparés. On distingue parmi eux plusieurs familles […]
Parmi les monstres doubles parasites, on trouve aussi plusieurs familles […]
Très influencé par les théories d'Aristote, Fortunio Liceti a également fait paraître en 1618 un ouvrage sur la génération spontanée des petits animaux. »

► REVUE : Classification des monstres par famille ; 11 gravures de monstres.



~ François de NION ~


L'AN ROUGE


« Écrivain aujourd'hui oublié, François de Nion (1854-1923), qui était fils de ministre, a fait ses débuts dans la diplomatie. Mais à vingt-sept ans, il renonce à sa carrière afin de se consacrer uniquement à la littérature. Il écrit dans diverses revues et fait paraître son premier roman « L'usure » en 1889. Il publie ensuite un curieux livre « La peur de la mort » en 1891, puis « L'Obex » en 1894 et « l'An rouge », un recueil de récits qui se déroulent pendant la guerre de 1870. Édité par la Revue Blanche en 1898, son roman d'aventures mondaines « Les Façades », qui est une critique de la haute société parisienne, lui apporte un certain succès. Il publie en tout une vingtaine de romans, quelques pièces de théâtre et des contes. […] ».

► REVUE : Nouvelles : L'intuable et Le franc-tireur ; Texte critique de Bruno DUVAL : Maison sauvage



~ Elie DELAMARE-DEBOUTTEVILLE ~



« Né à Paris en 1947, Elie Delamare-Deboutteville est mort le 17 septembre 2013 à Brunoy. Il s'est investi dans les activités surréalistes et le mouvement libertaire dans le sillage de mai 1968. Il a participé notamment au grand happening de « l'Internationale Hallucinex » au théâtre du Vieux Colombier. Ses premiers poèmes ont été publiés par la revue l'Archibras. Il a collaboré activement à la revue d'avant garde '' Le Point d'être'' qui publiera entre autres Stanislas Rodanski, Antonin Artaud et Michel Fardoulis-Lagrange. Quelques recueils paraîtront au fil des années, donnant un faible aperçu d'une œuvre monumentale entièrement manuscrite et pour l'essentiel encore inédite. »


L'hiver ou La neige est une page



le mystère à comparer
cherchant l'éternel
l'union à comparer
définissant l'éternel

mais le temps est un voleur
dont on a coupé une main
qui tombe à travers le ciel
et on se demande

qui donc pourra saisir
tant de bagues d'oubli
à tant de doigts morts

le ciel est d'aimer
à tout de respecter
le monde de vivre

[…]

E. Delamare-Deboutteville, 1990 – extraits


► REVUE : Bibliographie ; Photographies d'Elie Delamare-Deboutteville de Jean-Michel Yoyotte ; Poème manuscrit d'Elie Delamare-Deboutteville ; Textes à propos de la poésie d'Elie Delamare-Deboutteville et de l'auteur par  Hubert HADDAD : « Elie Delamare-Deboutteville, veilleur de chaque instant », Dominique DOU : « Je préfère ne pas (extrait) », Dominique Gabriel NOURRY : «Elie Delamare-Deboutteville», Georges-Olivier CHÂTEAUREYNAUD : « Pour un homme égaré sur la Terre ».



~ ET AUSSI ~



~ Alex ALEXIAN, ECCE HOMINES (récit inédit)

~ Claude CHAUTARD, SIDONIE et NICOLAS (deux nouvelles inédites)

~ TABARIN (Antoine Girard, dit), LE THÉÂTRE DE TABARIN 
Tabarin se produisait au dix-septième siècle sur les tréteaux de la place Dauphine. C'était un bateleur . Il s'était associé avec son frère, Philippe Girard, qui fabriquait des produits médicinaux. Les représentations étaient destinées à attirer le public pour lui vendre toutes sortes de potions et de pommades.
[…] Philippe Girard jouait le rôle du Maître tandis que Tabarin était son valet […] Tabarin, sous le prétexte de s'instruire, posait à son Maître des questions auxquelles celui-ci avait bien du mal à répondre. La foule accourait à ce spectacle et riait de ses impertinences.[…]
La célébrité de Tabarin était telle que fut imprimé à Paris en 1622 l'Inventaire universel des œuvres de Tabarin contenant ses fantaisies, dialogues, paradoxes et farces. […]
► REVUE : une douzaine de ces fantaisies, dialogues, paradoxes et farces.

~ Le Dernier Guillotiné de Belgique : photographies de Jean-Louis CLÉMENT

~ Jean HURPY, BRODERIES (Dessins accompagnés d'une prière anonyme à la Vierge Marie et du Testament de Jésus Christ).
► ACTUALITÉ : La récente Exposition des œuvres de Jean Hurpy à la Galerie L'USINE 102, Bd de la Villette 75019 Paris, du 21 juin au 4 juillet 2014.

~ Guy de GONTAUT, 6 Encres



☰ ☲ ☰


R A P P E L


• EMPREINTES N° 16 – Octobre 2010 → Compte rendu ici

• EMPREINTES N° 17 – Printemps 2011 → Compte rendu ici

• EMPREINTES N°18 - Octobre 2011 → Compte rendu ici

• EMPREINTES N°20 - Automne 2012 et EMPREINTES N°21 - Printemps 2013 → Comptes rendus ici

• EMPREINTES N°22 - Automne 2013 → Compte rendu ici



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire