© Bannière de mon BLOG APPAIRAGES ART Isabelle DALBE

© Bannière de mon BLOG APPAIRAGES ART Isabelle DALBE
CLIC SUR PHOTO → POUR ACCES à GALERIE APPAIRAGES

La carte du JE

Ma photo
BLOG ART et POESIE : OÙ VA ÉCRIRE ? — POETE — © APPAIRAGES ART

jeudi 19 juin 2014

Pierre PEUCHMAURD, VENT DES LANTERNES, Pierre Mainard éditeur, février 2014




Pierre PEUCHMAURD, VENT DES LANTERNES, Recueil de haïku, Pierre Mainard éditeur, février 2014

9 euros + 1 euro frais de port


→ COMMANDE ET TOUTE CORRESPONDANCE :

Pierre Mainard Éditeur
11 Bd de Gaujac 
47600 Nérac


: mainardeditions // free.fr

: afin de rendre l'e-mail actif,
le signe @ doit remplacer les signes / / )


๑ ๑

๑ AUTRES OUVRAGES DE PIERRE PEUCHMAURD ๑

﹏ AUX ÉDITIONS Pierre MAINARD ﹏

◘ Au chien sédentaire, Pierre Mainard, Bordeaux, 2004 → compte rendu ici
◘ La Rousse, Pierre Mainard, Nérac, 2006
◘ Le Moineau par les cornes, illustré par Jean Terrossian, Pierre Mainard, Nérac, 2007→ compte rendu ici
◘ Le Bureau des épaves, Pierre Mainard, Nérac, 2010 → compte rendu ici
◘ L'Ivre mort de lierre, Pierre Mainard, Nérac, 2010 → compte rendu ici



๑ ๑


Un haïku est réussi quand, y passant la main, aucune crête ne dépasse.
Il en est ainsi des haïku lumineux de Pierre Peuchmaurd où l'on entend, à travers un prisme admirablement apprivoisé :

~ l'élégance de l'intimité :

Couché dans l'herbe
la rivière glisse
sous mes paupières 


Ni mourir ni dormir –
la roue du moulin
fait tourner la nuit


~ l'art du luxe de l'évasion :

Bande d'étourneaux
au ciel de neige –
le monde est un texte envolé


Vieux Japon –
pas le papier,
l'été splendide


~ la traversée raffinée de l'animal :

Ombre entre les cornes,
sang plus lent –
le soir du taureau


Deux tourterelles,
odeur du lisier
jour de décembre


~ les libres chroniques où perle un étonnement :

La dernière feuille est tombée,
on voit mieux
qu'il n'y a rien


Contre le mur
dans le jardin tranquille
l'échelle de Richter


~ l'âme de la ruse des émulsions :

Savon
dans l'eau,
le clair de lune


Branches de saules
Pinceaux de pluie
Lavis noirs


Célébrations à fleur de mobilité qui, sans exclure la postérité d'autres portes transversales, sont d'élastiques pas vierges dans des passages-temps.

Vent des lanternes : de petites suites bien emplies dans un livre qui pulse modelé dans la beauté.

Isabelle Dalbe



₪ ₪


₪  COMPTE RENDU  ₪


de Patrice Beray


«  Quelle autre forme poétique mieux que le haïku peut traduire ce vertige de la sensation que rien n’encage, n’attrape, rétive à toute expression, ou du moins à toute assignation de sens ? Faut-il parler à son propos de vision intérieure, de phrase prosodique suffisamment brève pour qu’elle se garde en tête, ou encore de voix en soi, pour soi, livrée et reprise à temps, avant que le poème, larguant les amarres, en passe par le risque de quelque épreuve, s’autonomise en quelque sorte, pour le meilleur et pour le pire ? Ou mieux est-il le haïku si proche de la sensation, de ce qui s’oublie, l’air qui ne peut s’oublier ?

Dans un beau recueil, Vent des lanternes, Pierre Peuchmaurd (1948-2009) laisse entendre ce ravissement où se croise tout un monde, convié et congédié en un éclair :

Elle ne baisse pas
avant de s’éteindre,
l’éternité

Le paradoxe étant que le haïku distille sans compter la prodigalité de l’univers de ce poète :

Boiteuse
comme un vieux pirate
la chouette du grenier

Lisière rouge –
le soleil
a saigné sur les bois

Appel des chiens,
aboiement du renard, lunes
Dormir sans toi

Libellule rouge
une fois seulement
La vie sans ailes

Même l’écriture qui délimite, assigne à existence, ne peut y être exclusive, de quelque manière :

L’aube et la sirène des pompiers –
nous vivons
dans ce monde, pas ailleurs  »

Patrice Beray


ARTICLE COMPLET → ici


๑ ๑


๑ PIERRE PEUCHMAURD ๑


✦ BIOGRAPHIE



Pierre PEUCHMAURD est l'un des plus grands poètes français actuels → ici



✦ ŒUVRES

LIVRES ET PLAQUETTES



◘ LE PREMIER TEXTE DE PIERRE PEUCHMAURD :
' LE RENDEZ-VOUS ' a paru dans « La revue de poche », Robert Laffont, 1966
• Texte présenté par L'Oie de Cravan Éditeur → ici

◘ PARUTIONS JUSQU'EN 2009 d'une ŒUVRE déjà importante (Liste éditée par L'Umbo / Jean-Pierre Paraggio) : Livres & plaquettes ; Collaboration à des revues → ici

◘ PARUTIONS DEPUIS 2009 :
• Rouge c'est-à-dire rouge, Les Loups sont fâchés, Paris, 2009 → ici
• Le Papier, Le Cadran ligné, Saint-Clément, 2009 → ici
• Le Bureau des épaves, Pierre Mainard, Nérac, 2010 → ici
• L'Ivre mort de lierre, Pierre Mainard, Nérac, 2010 → ici
• Issa : J'ai soixante ans, je n'ai pas dansé une seule nuit, translation de Pierre Peuchmaurd, La Morale Merveilleuse, Hors commerce, 2010 → ici  et  ici 
• L'Année dernière à Cazillac / Last Year in Cazillac traduit en anglais par Benoît Chaput, L'Oie de Cravan, 2010 → ici
• Pour solde de tout rêve et autres poèmes, Préface de Jacques Abeille ; Dessin de couverture par Jacques Abeille, Atelier de l'agneau, 2012 → ici
• Chansons, avec des peintures de Véronique Gentil, La Morale merveilleuse & Pierre Mainard, Hors commerce, 2013 → ici et ici
• The Nothing Bird - selected poems de Pierre Peuchmaurd -, translated by E.C. (Sélection de poèmes de Pierre Peuchmaurd traduits par E.C. Belli), Oberlin College Press, U.S.A., 2013 → ici
• Loin de Lisbonne, un poème de 1993 réédité sous un frontispice de Georges-Henri Morin, Série Passage du Sud-Ouest, Collection de l'Umbo, 2013 → ici
• Le Jeudi de l'Ascension, Collection de l'umbo, Toulouse → ici
• Après Nous, l'Aile, poème dédié à Aimé Césaire, La Morale Merveilleuse, Hors commerce, 2014 → Article précédent ici

◘ PARU EN FRANCE juin 2014 :
• Fatigues, les aphorismes complets de Pierre PEUCHMAURD comprenant les recueils « À l'usage de Delphine, L'immaculée déception, Le moineau par les cornes et La position du pissenlit (inédit) », éditions L'Oie de Cravan.
Ce livre était présent au Marché de la poésie, Place Saint Sulpice, Paris 6ème. Stand de L'Oie de Cravan. (du 11 au 15 juin 2014). 
Compte rendu sur ce blog → ici


✦ BIBLIOGRAPHIE


OUVRAGES ET DOSSIERS 

sur Pierre PEUCHMAURD


• Laurent Albarracin, Pierre Peuchmaurd, témoin élégant, L'Oie de Cravan, Montréal, 2007 → ici
• Laurent Albarracin, Pierre Peuchmaurd, Éditions des Vanneaux, collection Présence de la poésie, Montreuil sur Brêche, 2011 → ici
• Jean-Louis Roux, Du coq à l’âne et de la fillette au loup : au sujet des Bannières blanches de Pierre Peuchmaurd et de quelques autres de ses livres, La Morale merveilleuse, Brive, 1993.
• Pour Pierre Peuchmaurd - collectif, collectif Hommage et Compagnie, Paris, 1988.
• L'Or aux 13 îles, no 2, dossier réuni par Jean-Christophe Belotti, Paris, 2011 → ici
• L'Oeuvre poétique de Pierre Peuchmaurd, Soapbox 6, Feuillet de l'Umbo, un aperçu de l'oeuvre avec des extraits de nombreux ouvrages, Toulouse, 2013 →ici

☱ ☳ ☱




Pierre PEUCHMAURD, VENT DES LANTERNES, Recueil de haïku, Pierre Mainard éditeur, février 2014

9 euros + 1 euro frais de port


→ COMMANDE ET TOUTE CORRESPONDANCE :

Pierre Mainard Éditeur
11 Bd de Gaujac 
47600 Nérac


: mainardeditions // free.fr

: afin de rendre l'e-mail actif,
le signe @ doit remplacer les signes / / )


☱ ☳ ☱



✔ Sur ce blog, compte rendu des dernières parutions de Pierre Peuchmaurd :
◘ Pierre PEUCHMAURD, APRÈS NOUS, L'AILE, Poème à Aimé Césaire, Éditions LA MORALE MERVEILLEUSE, avril 2014 → ICI

◘ Fatigues, aphorismes complets, photo de Antoine Peuchmaurd en couverture, éditions L'Oie de Cravan, Montréal, Québec, Canada, juin 2014 → ICI 




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire