© Bannière de mon BLOG APPAIRAGES ART Isabelle DALBE

© Bannière de mon BLOG APPAIRAGES ART Isabelle DALBE
CLIC SUR PHOTO → POUR ACCES à GALERIE APPAIRAGES

La carte du JE

Ma photo
BLOG ART et POESIE : OÙ VA ÉCRIRE ? — POETE — © APPAIRAGES ART

jeudi 17 octobre 2013

Laurent ALBARRACIN, LE RUISSEAU, L'ÉCLAIR, ÉDITIONS ROUGERIE, septembre 2013




Laurent ALBARRACIN, Le Ruisseau, L'Éclair, Éditions Rougerie, septembre 2013. 12,00€



COMMANDE ET CORRESPONDANCE :


ÉDITIONS ROUGERIE
7, rue de l' Échauguette
87330 MORTEMART

tél. : 05 55 68 00 93


ROUGERIE éditeur → SITE ici




Ce beau texte de Laurent Albarracin, qui vient de paraître aux Éditions Rougerie, s'attache à longer, d'un pas méditatif, deux lumières aux cristaux liquides : le phare de l'eau, le ruisseau et le fard de l'haut, l'éclair.
«  Le ruisseau poursuit un but qu'il
emporte joyeusement. L'éclair ravage
l'étroit passage que lui seul peut
ouvrir. [...] ».

Et à en allonger leur but quand notre sang, ivre de couleur vivre, et pris dans leurs filets, fait plus qu'un tour :
« Dériver est quelquefois atteindre.
Quand c'est de ruisseau et d'éclair
que l'on vit. »


En donnant à voir ces deux chairs vives filer dans leur entrain éperdu, le poète les pose liées et reliées :
« [...]
L'éclair est l'hôte de la hâte.
[...]
Saumon l'éclair bondit hors de son
bond, touche tout de suite à l'arc, au
rose du sublime. »

«  Le ruisseau court
à sa perte dans les herbes
Il y court avec des halos d'haleine
des bravos décontenancés
[...] »


Et le corps de l'haut et le corps de l'eau, facilement ressuscités en s'éclairant à chaque fois, sont ma foi unis et réunis dans leur fidélité à la présence :
«  L'éclair illumine ses circonstances

Le ruisseau brosse
et fait briller
un autre ruisseau
qui est le ruisseau même »


D'autres fois, ces vedettes vives ondoient sans bornes dans l'autre vérité, non moins parlante, du peu de liens :
« [...]
Patiemment le ruisseau mouille
la petite eau devant lui »

« Ce qui zèbre l'éclair c'est son hésita-
tion implacable, sa velléité pure. »


Quoi qu'il en soit, d'emblée le lecteur est branché. Dans le secteur de l'éclair il y a du jus intense dans l'air de l'haut, et dans celui du ruisseau : un jus redondant dans l'air de l'eau. 
« A quoi s'allume l'éclair sinon à sa vision ? »

« Ruisseau de clefs
ou bien trousseau d'eau
c'est toujours un jus
de cliquetis »


Et, en même temps que le récit progresse, tout observateur-rêveur voyage en mettant les voiles, parfois même un peu à va-peur, vers les rivages d'autres flammes :
«  L'éclat petite serpe
à la base des gouttes d'eau
faucille sous les feuilles luisantes »

« L'étoile et la mouche
aussi et autrement
fument sur les viandes ».


I. Dalbe


◘ ◘ Le Ruisseau, L'Éclair dans un bel objet . . .


«  [...] Les éditions Rougerie sont à la tête du plus beau catalogue* de poésie contemporaine avec près de 1400 titres en stock. [...]
La singularité des livres (avec leurs couvertures en lettres rouges et noires) édités par Rougerie provient aussi de leur publication sur place** par une presse très ancienne, et de la fidélité à la typographie. [...] Choix du papier, de son grammage, des caractères d'imprimerie, etc., rien n'est laissé au hasard. [...] Les cahiers ne sont pas massicotés. Joie et contrainte du coupe-papier pour accéder au contenu des pages. [...] Parmi ses devanciers, René Rougerie s’est choisi deux modèles prestigieux, dont il entend poursuivre la tradition d’excellence : José Corti et Guy Lévis Mano. »
Alain Beuve-Méry, extraits de son article à propos des éditions Rougerie, Le Monde, 25 juillet 2008

* Catalogue réunissant poètes aînés prestigieux et jeunes noms de la poésie.
** Mortemart dans la Vienne




◘ ◘


LAURENT ALBARRACIN


POÈTE, CRITIQUE POÉTIQUE,

ÉDITEUR



~ BIBLIOGRAPHIE ~



« [...] L'oeuvre de ce poète remarquable nous rappelle pourquoi la poésie est précieuse, pourquoi elle est essentielle [...] ».
Eric Chevillard, Le Monde, 25/05/2012, à propos de l'ouvrage 'Le Secret secret' de Laurent Albarracin paru chez Flammarion au printemps 2012.
                ►Article Le Monde → lire ici



POÉSIE


Les jardins nucléaires, L’Air de l’eau / Myrddin, Brive, 1998.
Le feu brûle, postface de Pierre Campion, Atelier de l’Agneau, Saint-Quentin de Caplong, 2004. → compte-rendu ici
Vingt-sept sonnets, Ikko, Paris, 2005.
Le Secret secret, dessins de Georges-Henri Morin, Les Éditions de surcroît, Saint-Clément, 2006.
Pierre Peuchmaurd, témoin élégant, L'Oie de Cravan, Montréal, 2007. → compte-rendu ici
Cartes sur l’eau, Simili Sky, Saint-Ouen, 2008. → compte-rendu ici
Le Verre de l'eau et autres poèmes, le corridor bleu, Amiens, 2008.
Explication de la lumière, Dernier télégramme, Limoges, 2010 → compte-rendu ici
Le Déluge ambigu, illustré par Jean-Pierre Paraggio, Collection de l’umbo, Annemasse, 2010 →compte-rendu ici
Le poirier, illustré par Pierre Bessompierre, Collection de l’umbo, Toulouse, 2012 → compte-rendu ici
Le Secret secret, Flammarion, Paris, 2012 → compte-rendu ici

         ►ARTICLE dans LE MONDE de Éric Chevillard « L'évidence poétique » à propos de « Le Secret secret » Flammarion, 2012 → ici

• Le Monde, Éditions Le Pauvre Songe, Talence, 2013 → compte-rendu ici



CARNETS



• Résolutions, L'Oie de Cravan, Brive, 2012 → ici



ESSAIS



• De l’image, L’Attente, Bordeaux, 2007 → voir ici

        ► ARTICLE « Ralentir image » du poète et essayiste Joël Gayraud, dans les « CAHIERS de L'UMBO N°10 » à propos de « De l’image », 2007.
J. Gayraud considère le texte « De l’image » comme le Discours de la méthode de Laurent Albarracin et y consacre une longue présentation autant érudite qu'argumentée → ici

• Pierre Peuchmaurd, Éditions des Vanneaux, Montreuil sur Brêche, 2011 → compte-rendu ici

• Louis-François Delisse, Éditions des Vanneaux, Montreuil sur Brêche, 2009 → compte-rendu ici




CONTRIBUTIONS AUX REVUES



Le Bathyscaphe ; L'Or aux 13 îles ; Les Cahiers de l'umbo ; l'impromptu ; Mirabilia ; Le Grand Os (LGO) avec la publication de « Res rerum » (poèmes) dans le numéro 5, de juin 2012.

Le Bulletin de l'Umbo : « L'impromptu N°3 » est entièrement consacré à la poésie de Laurent ALBARRACIN → ici



~ CRITIQUE POÉTIQUE ~



Son excellente chronique de poésie sur le site internet de Pierre Campion. → ici



~ ÉDITEUR ~



Il anime les Éditions Le Cadran ligné → site ici


Depuis 2009 : Collection de Livres « d'un seul poème » → JUIN 2013 : 60 auteurs sont présents au catalogue → ici

     ► Entretien avec Florence Trocmé sur Poezibao, en mai 2009 → ici


Depuis Juillet 2013 : Nouvelle Collection Prose et Art → Pierre BERGOUNIOUX, TRAIT FRAGILE, essai critique en regard des oeuvres de Jean-Pierre BRECHÉT → ici

           ► Entretien avec Florence Trocmé sur Poezibao, en septembre 2013 → ici






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire