© Bannière de mon BLOG APPAIRAGES ART Isabelle DALBE

© Bannière de mon BLOG APPAIRAGES ART Isabelle DALBE
CLIC SUR PHOTO → POUR ACCES à GALERIE APPAIRAGES

La carte du JE

Ma photo
BLOG ART et POESIE : OÙ VA ÉCRIRE ? — POETE — © APPAIRAGES ART

mercredi 1 avril 2009

Pierre PEUCHMAURD ' LA NATURE CHEZ ELLE ' sur des Images de Jean-Pierre PARAGGIO, COLLECTION de L'UMBO




© Jean-Pierre Paraggio


" Si jeune, encore si jeune. Est-ce qu'il est fille ? Est-ce qu'elle est garçon ? Il a tant heurté son museau sur les buttes . . . Elle a tant boudé l'eau trop calme et le soir. . . Maintenant, ils sont cette jeune chèvre, ce macaque. " Pierre PEUCHMAURD - Extrait 





Le rêve gardien


                                                          Aux superbes textes 
                                                            de Pierre Peuchmaurd,

                                                             Aux fabuleuses images 
                                                              de Jean-Pierre Paraggio,



Lumineuse aisance de la Beauté tournée vers le rêve gardien « Ceci étant posé – le monde, c'est où vivent les oiseaux - ». Beauté confiante. Tendue d'ailes, sa fraîcheur ouverte est décidée à frapper éternellement. Captive dans la vague du livre. Beauté à la tête caressante comme une aurore, pour toucher du front le ciel gonflé de rives révélées : ce ventre bleu lancé vers l'enfance « Si jeune, encore si jeune. Est-ce qu'il est fille ? Est-ce qu'elle est garçon ? ». Ce ventre de vair pour toutes ses biches furtives : « Les chevreuils portent la lumière, la font courir ».


Beauté allant, volant, voltigeant, nichant dans les embruns des arbres. Perpétuant ses reflets dans l'eau fourrée de valses. Beauté bientôt secouée de fureurs rudes. Entre les branches souffle une menuiserie pour bêtes humaines : « la nuit . . . caresse les guerriers dans le sens de l'aile et de l'aisselle ».


Corps au jour, voilà, debout, le voyage emporté par maux et tourments. Si proches des noces escarpées puis coupées : « Toute la nuit, ce fut . . . combat de chouettes, passage d'oies entre les clous et le grand air, massacre à l'aile, carnage au bec ». « Et quand le jour se leva . . . » : le charnier permis, éclaboussé de la Nature qui ne change pas. Son ombre sombre – pareille -, en miroir.


Pour l'équilibre gracieux, la Nature - chez elle -, dans l'horizon clair, garde en mouvement le rayon doré du rêve gardien : « . . . une épaule d'ange - il y a du monde où nous passons ».


I. Dalbe





Pierre PEUCHMAURD  ' LA NATURE CHEZ ELLE ', sur des Images de Jean-Pierre PARAGGIO - Collection de l'umbo – 15 euros



COMMANDE ET TOUTE CORRESPONDANCE : 

Jean-Pierre PARAGGIO
23 rue des Princes
31500 Toulouse





Site de Jean-Pierre PARAGGIO : dessins, encres, collages, gravures → ici

■ ■


~ AUTRES OUVRAGES de Pierre PEUCHMAURD 
ILLUSTRÉS par Jean-Pierre PARAGGIO 
PARUS DANS LA COLLECTION DE L'UMBO ~

VAL NOIR MARIE-ANGE, précédé de Quarante anges - Paris, 1996
L'ANGE CANNIBALE, Paris, 1999
QUATRE COMBATS, Annemasse, 2003
UNE TENTE DE FEU QUE LE VENT TORD, Annemasse, 2004
► QUATRE MÉLANCOLIES, Annemasse, 2006
FRAGMENTS DE CERF, Annemasse, 2007

*

~ AUTRE OUVRAGE de Pierre PEUCHMAURD 
PARU DANS LA COLLECTION DE L'UMBO ~

► LA BUSE OPHÉLIE, Annemasse, 2004


*

~ AUTRES OUVRAGES de Pierre PEUCHMAURD 
ILLUSTRÉS par Jean-Pierre PARAGGIO
PARUS CHEZ AUTRES ÉDITEURS


L'HORREUR DU MIEL, Myrddin, Brive, repris dans Parfaits dommages et autres achèvements, L'Oie de Cravan éditeur, Montréal, 2007
► ENCYCLOPÉDIE CYCLOTHYMIQUE, Cadex éditions, Saussine, 2000
CHEVAL SOUS LE TALUS DES MORTS, Les loups sont fâchés éditeur, Paris, 2004


■ ■


Sur ce blog : Hommage permanent à Pierre Peuchmaurd (photos et bibliographie) → ici





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire